GynecoQuid
La dénomination “oeuf clair” est ancienne. Elle préexistait à la généralisation de l’échographie.
Le résultat de l’expulsion ne montrait pas clairement de structure que l’on puisse attribuer à l’embryon.
Il peut y avoir un infime développement embryonnaire. Il peut être percu à l’écho.
L’oeuf clair désigne surtout ces grossesses porteuses d’anomalies de présence des paires. Ce sont les triploîdies ou les tétraploïdies. Au lieu de deux paires de chromosomes, on en trouve trois ou quatre paires. L’ovule ne s’est pas débarassé de la moitié de ses chromosomes, soit que c’est le spermatozoïde qui a les deux paires.
Cette dénomination prête donc à confusion puisqu’aussi bien on a pu avoir un développement normal, une interruption de la grossesse et une évanescence de l’embryon.
Ca n’a pas seulement un intérêt de précision du diagnostic, c’est aussi intéressant pour le pronostic. Les accidents de type tri ou tétraploïdie ne récidivent pas. D’autres anomalies de structure peuvent récidiver.
Donc, pour résumer, en général, si c’est un oeuf clair, ça ne récidive pas et ça ne peut pas non plus se développer.
Docteur Albert Ohayon – Updated: January 21, 2002