GynecoQuid

Les examens, la déclaration, les congés…



Des traces d’albumine dans les urines. Quid ?

Il faut dire que ces résultats là sont de plus en plus fréquemment rencontrés.
Cela fait environ un ou deux ans que les labos nous rendent des résultats de la sorte.
Il me semble qu’ils ont dû changer de “kit” et que ceux là qu’ils utilisent à présent sont plus sensibles.
Le prélèvement n’est pas toujours fait dans des conditions idéales : il faudrait rincer la vulve, écarter les lèvres et uriner directement dans le flacon. Ceci pour éviter les souillures par des sécrétions vaginales.
L’albumine ne doit pas en principe se retrouver dans les urines. la molécule ne doit pas passer le filtre du rein. Quand on perd de l’albumine, c’est, dans la grande majorité des cas, accompagné d’hypertension artérielle et souvent suivi d’oédèmes des jambes. Je suppose que vous n’avez pas eu ces symptômes, en tout cas, votre médecin les a vérifiés.
Ceci dit, quand je me suis inquiété de résultats similaires chez mes patientes, j’ai demandé l’albuminurie des 24 heures, le seul dosage réellement utile.
Vous étonnerais je si je vous dit qu’elles ont souvent été négatives ?
Mieux prélevées…
Docteur Albert Ohayon – Updated: July 21, 2002