GynecoQuid


Citrate de clomifène (clomid), comment ça fonctionne ?

La molécule entre en compétition avec les oestrogènes, les vrais, au niveau de l’hypothalamus, dans le cerveau.
Lui, c’est le grand patron. Il commande à l’hypophyse.
Il lui dit “je remarque qu’il n’y a plus d’oestrogènes dans le sang” (en fait, il y en a mais il ne le voit pas, aveuglé qu’il est par le citrate de clomifène) Il continue “Dis aux ovaires d’en sécréter”
L’hypophyse fait la commission aux ovaires et s’ils en sont capables, il le font. Là l’hypophyse voit qu’ils sécrètent en grande quantité et elle se dit que c’est bientôt le milieu du cycle, qu’il faut leur donner le signal de l’ovulation. C’est ce qu’elle fait.
Entre temps, vous avez arrêté de prendre le clomid et, si tout se passe bien, les ovaires ovulent.
En général, comme il est un anti-oestrogène aussi au niveau du col, qu’il s’oppose donc à la fabrication de la glaire, on aide à fabriquer de la glaire avec, soit un patch, soit des comprimés d’oestrogènes en période d’ovulation.
Puis, comme on s’est donné du mal, on prescrit une progestérone, pour la deuxième partie du cycle.
– Updated: October 10, 2003